Photo du profil de Dragonman
5/10
Dragonman
13 mars 2007

En l'an de Grâce 1995, Excalion serait arrivé comme un messie... En l'an de grâce 2007, Excalion n'impressionnera que les néophytes...
Je pourrais m'arrêter là, ces quelques mots se suffisant à eux-mêmes, mais la rédaction en chef risque de me passer un savon, alors je vais broder!

Après un premier disque pas loin d'être sorti dans l'indifférence générale, le groupe remet le couvert un an et demi plus tard après une signature chez LMP! Rien d'inacceptable car les jeunes groupes sont souvent très productifs pour tenter de se faire une place au soleil!
Premier constat criant de vérité, Excalion, avec son nouvel opus «Waterlines» n'apporte rien de neuf à la scène Power Mélodique!!! Des plans plus que classiques sont assemblés, le tout est réarrangé et nous avons un cocktail typique, une succession de titres puissants et d'autres mielleux, le tout saupoudré de ci de là de passages typiquement Hard Mélodique!
Si je vous dis que le chanteur Jarmo Pääkkönen est particulièrement bon, une sorte de réincarnation du regretté Andy "Henner" Allendörfer (Squealer), que la prod' est bien puissante et que le tout est bien ficelé... vous allez rapidement vous creuser la tête et chercher ce qui peut donc clocher avec cet album!
Certes c'est déjà entendu mille fois, mais si l'on me connaît un tantinet, c'est une faute que je peux pardonner aisément, tout un chacun ne pouvant être inventif... La redite, le copiage voire le clonage (sous certaines conditions tout de même...) ne me gênent pas outre mesure... Mais Excalion a oublié quelque chose d'essentiel au moment de rendre sa copie (presque) parfaite... l'émotion! Rien n'est transmis, les morceaux s'enchaînent, carrés certes, mais vides! Au final, le produit s'avère insipide...
Pour vous faire une idée, essayez de vous imaginer en train de boire la tasse en pleine mer, et cette eau traversant votre cavité buccale n'est pas salée, aucun semblant de goût d'urine, sans parler de l'absence de goût de cette petite matière brune flottante avec laquelle on se retrouve souvent nez à nez lorsque l'on nage!!! (Merci les touristes ;))
Bref je m'égare, mais Excalion nous laisse cette même sensation. Le disque n'est pas sans rappeler la dernière galette d'Altaria «The Fallen Empire», avec ce même constat d'une musique trop calibrée peu encline à l'émotion! Je me suis longtemps demandé si ce n'était tout simplement pas moi qui n'étais pas réceptif à la musique proposée par les Finlandais, mais de multiples écoutes n'y ont rien fait, ça ne passe pas!
Bien évidemment tout n'est pas mauvais, on retiendra notamment, le formidable mid-tempo «Losing Time», ou certains titres plus Heavy comme «Ivory Tower» ou «Streams of Madness» qui est sans conteste le titre phare du disque! A noter aussi que le titre «Yöevartio» proposé en guise de bonus est une reprise à l'identique de «Arriving As The Dark» mais interprété en finnois.

Pour conclure, Excalion possède un grand potentiel, mais on a souvent fait ce constat, savoir jouer ne suffit plus... Il faudra franchir à l'avenir cette gigantesque barrière qui sépare les musiciens et les artistes!!!

2 commentaires

  1. Photo du profil de Jojo La Pointe

    Ah c’est le grand retour de Dragonman chroniqueur!!!!yees!!
    Alors oui, d’après -l’unique- extrait que j’ai pu écouté, c’est pas super follichon le dernier excalion!!Le précédent n’était pas non plus exceptionnel, bref excalion va devoir-semble t’il-réagir rapidement!!

  2. Photo du profil de orambaratra

    Je trouve pas si mauvaise que ca cette album, c’est vrai que le premier opus est mieux, mais ils s’en sortent quand meme bien. Production fluide, sauf que les compos sont pas trop attirants
    Bof on galère vraiment aux 2ème album.

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour laisser un commentaire.