Photo du profil de Binsou
9/10
Binsou
14 décembre 2016
8.5/10
Membres
2 Avis

Avatar fait partie de ces groupes encore trop peu connus. Pourtant, et malgré l'absence d'un album référence jusqu'à aujourd'hui, les suédois disposent d'une discographie et d'une trajectoire intéressante, du death melo brut et rapide des débuts à un album éponyme plus mélodique aux derniers albums mêlant death, indus et même nu metal, le groupe n'a pas hésiter à faire évoluer sa musique au fil des albums et à piocher dans différents univers musicaux. En résulte de petites pépites plein d'originalité comme un «Use Your Tongue» de l'album Black Waltz, titre de death melo sous fond d'ambiance western ou un «Tower» tout en douceur qui contraste avec la lourdeur de l'album Hail The Apocalypse. Néanmoins si le groupe a est capable de moments de génie, aucun album jusqu'à ce Feathers & Flesh, aucun album des suédois n'a réussi à se hisser au rang d'incontournable, la faute à des titres plus conventionnels qui diluaient la qualité globale des anciens disques.

Avatar n'hésite donc pas à voyager au gré de sa créativité. Avec Feathers & Flesh, cette nouvelle étape est le mélange parfait de la folie, l'originalité qu'a pu offrir le groupe par le passé auxquelles se rajoute l'ambition. Sur cet album, c'est comme si un équilibre avait enfin été trouvé, comme si les albums précédents étaient des brouillons pour celui ci, des réglages pour atteindre cet équilibre.
Je parle d'ambition, Feathers & Flesh est en fait un concept album qui s'articule autour d'un conte écrit par le groupe. Un conte oui, (qui emprunte également des éléments aux Fables de la Fontaine de part le symbolisme des animaux) mais pas un conte pour enfant, on est ici dans le conte sombre et tragique, racontant l'aventure d'une chouette partant en guerre pour empêcher le jour de se lever.
Ce concept, cette histoire, n'est pas juste esthétique mais se ressent au travers de la musique, très cinématographique, qui va se moduler, changer de style en fonction des différentes péripéties. Sans guests, comme ce genre de projet peut le laisser suggérer (la chouette rencontrant différents protagonistes aux cours de son périple) et sans apport symphonique, la musique arrive pourtant à donner vie à cette aventure, à être en phase avec le concept et à nous transporter, à nous raconter une histoire.

Ce ressenti repose sur une grande variété d'ambiances et de styles mais également à une grosse prestation de Johannes Eckerström, le Monsieur Loyal un peu timbré de ce cirque déjanté qui fait tout fait tout sur l'album, il chante, crie, chuchote... Feathers & Flesh est une véritable boîte à surprises, chaque chanson étant différente de la précédente en terme de style, de construction sans néanmoins donner l'impression d'avoir un patchwork insensé de sonorités mais bien un album cohérent et fluide.
Du début plein d'énergie de «House Of Eternal Sun», au final, ballade funéraire atmosphérique emplie de tristesse, chaque chanson est une aventure, une histoire, chaque chanson contient un passage que l'on retient, une idée qui nous séduit.

Parmi les grands moments figurent les passages où le groupe penche vers son côté le plus expérimental avec notamment l'excellente «In The Swarm» qui nous amène littéralement au cœur d'une ruche via un titre très court, rapide, frénétique même, avec des multiplications de voix pour l'effet «ruche bourdonnante» ou le surprenant et théâtral «Tooth, Beak & Claw». Et je n'en dirais pas plus, non pas par fainéantise mais pour ne pas en dire trop et vous gâcher le plaisir de découvrir l'album par vous même.

Avec Feathers & Flesh, Avatar tient enfin son chef d’œuvre. Offrant une multiplicité d'ambiances et de styles qui se fondent très bien dans ce concept et illustrent à merveille l'histoire racontée, les suédois ont enfin pleinement exploité leur créativité et leur folie et nous offrent un album plein de bonnes idées qui se place parmi les plus belles réalisations de l'année ! A tester quelque soit son genre de prédilection donc, vous avez peut être manqué une des grandes claques de l'année !

3 commentaires

  1. Photo du profil de matthieuuu Team
    Ma note 8/10

    Complètement d’accord avec ton ressenti sur l’album. Y’a de tous les genres, et tout est très bien fait. Notons qu’en live ils méritent clairement le détour, ils s’amusent et c’est génial. Dans le top 10 de l’année !

  2. Photo du profil de fenchik
    Ma note 9/10

    Un petit bijou cet album..dans le top 5 de l’annee c’est sur!! Et en live c’est une tuerie!!!

  3. Photo du profil de Binsou Team

    Jamais eu l’occasion de les voir en live malheureusement, ils sont toujours passés trop loin de chez moi, mais ils font partie de ma liste des groupes à voir, surtout depuis cet album ^^

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour laisser un commentaire.