Rechercher
En ligne
  • ... Membres
  • ... Visiteurs
  •  
  • 1580 Membres
  • 3592 Chroniques
  • 18136 News
Heavy Chat
  • Chargement...
Chaoswave
Type : Mailer Interviewer: Tiamat Date : 2006-10-00
Tout d’abord pouvez-vous nous en dire plus sur le nom du groupe ?
Henrik: Chaoswave joue sur le contraste. De la musique aux paroles en passant par les membres du groupe. Chaos et Vague forment un contraste entre l’harmonie et le désordre. Notre musique est un contraste entre l’agressivité de la guitare/basse/batterie et les parties chant atmosphériques. Dans le groupe nous avons différentes origines, garçons et filles, il y a 10 ans d’écart entre le plus jeune et le plus vieux, différentes influences musicales etc…

Que pensez-vous du public français ?
Giorgia : C’était super de jouer à Paris ! Même si la plupart du public ne nous connaissait pas, à la fin du concert tout le monde headbanguait.

Beaucoup de gens sont déçus par la scène italienne, qu’en pensez-vous ?
Giorgia : Je suis plutôt partagée à ce sujet parce que d’un côté il y a beaucoup de bons groupes qui méritent d’émerger. A côté de ça il y a beaucoup de groupes qui pensent avoir réussi parce qu’ils ont fait une démo ou un album si tu vois ce que je veux dire. Le problème principal ici c’est l’attitude générale – J’ai sorti une démo donc je suis cool même si le son est à chier et que je sais pas tenir ma guitare. Et c’est encore pire quand ces gens ont des contacts dans l’industrie du disque et les magazines, ou en font eux-mêmes partie.
Nous avons la chance d’avoir d’excellents groupes comme Ephel Duath et Eldricht pour remonter le niveau global de la scène italienne. En plus il y a toujours une très forte scène underground, avec des groupes comme Subhuman, Cataria, ou Verbo nero pour ne citer qu’eux.


Quelles sont vos influences principales ?
Henrik : Tout ce qui est heavy metal. Pour citer quelques groupes sur lesquels nous tombons tous d’accord : Nevermore, Strapping Young Lad, System of a Down et bien d’autres.

Que pensez-vous de la scène prog dans le monde ?
Henrik : Malheureusement je pense que le prog est généralement incompris. Souvent les groupes se disent prog parce que leur musique est technique. Selon moi progressif signifie chercher de nouvelles solutions sans frontières. Je pense que Ark et Pain of Salvation sont parmi les rares « vrais » groupes de prog restant. Ce qui ne veut pas dire que je n’aime pas la musique progressive pour autent. J’en écoute moins qu’il y a quelques années mais j’aime toujours Symphony X et Ark entre autres.

Avec quell groupe aimeriez-vous le plus jouer ?
Henrik : Plutôt Metallica ou Iron Maiden pour le public. Sinon Nevermore parce que je n’aurais rien contre les revoir en live.

D’où vous est venue l’idée d’un groupe à double voix ?
Henrik : Je voulais une double voix afin de pouvoir créer une atmosphère par rapport à du metal vraiment agressif. Mais sans utiliser de clavier. Nous sommes capables de jouer pas mal sur les harmonies vocales et le contraste entre les deux voix. Beaucoup de groupes jouent avec ça mais nous sommes capables de le reproduire en live également.

Quels sont les groupes hors prog que vous écoutez ?

Henrik : Slayer, Queen, Morbid Angel, Cradle of Filth, King Diamond. Tellement de groupes différents, principalement du metal. Pour l’instant j’écoute beaucoup le nouveau Unearth.

Pouvez-vous nous expliquer le titre “The White Noise Within” ?
Henrik : dans la chanson indifferent j’ai utilisé l’expression « white noise » (bruit blanc) comme métaphore pour caractériser l’incapacité à se différencier de la masse. Le bruit blanc est le son que tu obtiens quand tu joues un grand nombre de fréquences en même temps. Et comme chaque fréquence a son propre son, chaque homme est capable de créer sa propre voix dans le monde. Malheureusement cette voix s’unit à la masse de voix individuelles., et au final elle ne te rend pas différent des autres. Donc « The White Noise Within » est l’inévitable anonymat en chacun de nous.

Quel était votre passé musical avant le groupe ?
Giorgia : Personnellement je n’ai pas joué dans beaucoup de groupes avant Chaoswave. Je faisais quelques chœurs par ci par là mais c’est mon premier vrai groupe.
Henrik : Nous avons tous des passés différents. J’ai sorti deux albums avec un groupe de goth/prog nommé Sinphonia (Lucretia Records). Marco y joue aussi de la guitare et a participé à différents groupes de rock/prog. Raphael a joué pas mal de death metal et Fabio, tout comme Giorgia, ne chantait pas dans des groupes avant Chaoswave.

Quel serait votre guest idéal ?
Giorgia : J’adorerais faire un duo avec Agnete de Madder Mortem.

Un dernier message pour les lecteurs français ?
Henrik : Nous essaierons de planifier d’autres dates en France en février. Gardez un œil sur notre site et venez nous voir sur scène si vous le pouvez.

Heavylaw 3.6 | a propos | nous contacter | Design bannière par JP Fournier