Rechercher
En ligne
  • ... Membres
  • ... Visiteurs
  •  
  • 1596 Membres
  • 3692 Chroniques
  • 18891 News
Heavy Chat
  • Chargement...
Raising Fear
Type : Mailer Interviewer: Duck Date : 2006-11-19
Duck: Salut Yorick, comment vas-tu?

Yorick: Plutôt bien Max. On n'a pas à se plaindre. Malheureusement j'ai vu que tu n'avais pas aimé l'album (ndlr: Pour la petite histoire, le groupe ayant très mal pris la chronique, m'avait gentiment envoyé chier lors de la précédente interview, je tiens à m'excuser, je sais que le travail fourni par les musiciens pour un album est gigantesque, mais le fait que l'on n'aime pas sont les risques du jeu pour le groupe...) Mais bon ce sont les choses qui arrivent en tant que musicien.

Peux-tu nous parler de Raising Fear en deux mots?

Raising Fear est né en 2001. Alberto et moi-même avons joint nos forces pour créer un nouveau groupe qui soit différent, en fait plutôt un mix, de ce que l'on faisait avant avec Hekreidh et Wartrains. C'est donc un mélange de power et Thrash. Raising Fear est le nom de groupe que nous avons donné en l'honneur de Dave Prochard, un talentueux guitariste.

Quelle est la musique de Raising Fear?

Aujourd'hui notre musique est beaucoup plus puissante, “true” et jouée avec le “ heart of steel heavy metal”

Avalon est votre second album, une année seulement après Mythos...ne trouvez-vous pas ce délai trop court pour un album?

Tu sais nous écrivons tout le temps, nous avons donc toujours de nouveaux supports pour de nouveaux titres. L'inspiration vient à tout moment, sans vraiment qu'on la contrôle, il n'y a pas de règles là-dessus. Je pense que nous sommes chanceux car nous pouvons constamment travailler sur quelque chose de nouveau.

Quand avez-vous commencé à écrire l'histoire de cet album?

L'idée pour cet album arriva il y a pas mal de temps, à peu près tout de suite après la sortie de Mythos. Nous y avons travaillé jusqu'à sa sortie.
J'ai personnellement fait énormément de recherche sur le concept d'Avalon et tous les mythes qui s'y réfèrent. Il y a derrière tout ça, une grande notion de philosophie que personne ne peut comprendre.

Que peux-tu dire sur l'histoire qui se cache derrière ce CD?

Le concept de l'album n'est pas epic et ni fantastique, c'est un retour dans le temps à la recherche des racines d'Avalon. C'est une histoire dans une histoire où on a apporté énormément d'attentions sur les faits historiques.
Wolfram (ndlr: le chanteur) joue le rôle de Nicholas Gutenberg en lien avec Johan, l'inventeur de l'imprimerie. Il a hérité de sa famille la passion pour la collection des livres et l'art de conserver les anciennes reliques. Il a rejoint l'”Ordre” (dont nous parlons sur www.raisingfear.com) et il fût batisé “Wolfram Von Meinz”, en honneur au grand poète médiéval Wolfram von Eschenbach qui a codé les secrets du Graal dans son “Parzival”.
Le savoir de Nicholas aida l'Ordre à comprendre la véritable puissance d'un artefact trouvé sur un site archéologique.
Il a été inité aux grands voyages dont sa première étape fût Avalon. C'est une tradition dans l'Ordre: Se faire purifer par les eaux blanches et rouges de Avalon, au même titre que Wolfram. Pour être ainsi digne d'avoir le pouvoir de régénération, le pouvoir que l'élu possède.
Plus d'infos dans le prochain chapitre “Chronicles of The Order”.

A-t-il été difficile de rentranscrire cette histoire en musique?

Absolument non...il a été plus difficile de faire l'histoire que de la retranscrire. On a écrit énormément de choses sur l'Ordre et la vie de Wolfram que vous ne pouvez pas lire sur l'album, à l'exception de quelques flashbacks sur sa vie passée. Nous avons utilisé une technique différente de narration, qui ne peut être ressentie après une simple rapide écoute de l'album.

Vous avez pas mal d'invités sur l'album, peux-tu nous les présenter?


Bien, je pense qu'effectivement je dois le faire. Car souvent, les chroniqueurs oublient qu'un travail (bon ou mauvais) a été honnoré de la présence de certaines personnes.
Nous avons eu la chance de travailler avec Chros Broderick au moment où nous tournions avec Nevermore.
Il y a également la magnifique voix du groupe Eldritch, Terence Holler. On retrouve aussi B.B. Nick de Whiteskull et Vicious Mary et la délicate Leanan Sidhe.

Comment les as-tu contactés?

Nous sommes de bons amis donc cela a rendu la tâche assez facile. Et eux sont heureux d'être sur l'album. Donc tout le monde est content :)

Il y aura donc une deuxième partie?

Le voyage de l'élu ne fait que commencer, mais il est trop tôt pour en parler ;)

Des shows en vus?

Nous organisons pour le moment quelques concerts en Hollande et en Allemagne... aussitôt que ces dates seront confirmées, nous les annoncerons.

Quelque chose à ajouter?


Pas vraiment en fait. J'espère juste que les lecteurs verront autre chose de l'album que l'aspect distrayant de la chronique. Et qu'ils apprécieront la puissance, les efforts faits sur cet album et qu'ils verront que nous avons effectué un gros travail. Un travail fait par cinq passionés du métal.

Team Heavylaw
Sog

avatar
lol dommage j'ai bien aimé la premiere interview avec eux :D
Moins marrante celle là :(

Le 21 Novembre 2006

Heavylaw 3.6 | a propos | nous contacter | Design bannière par JP Fournier