Rechercher
En ligne
  • ... Membres
  • ... Visiteurs
  •  
  • 1592 Membres
  • 3638 Chroniques
  • 18506 News
Heavy Chat
  • Chargement...
Nightmare
Type : Face 2 Face Interviewer: TesticooL Date : 2006-06-00
Nightmare, groupe originaire de Grenoble, de passage à Paris pour le Vibes in Paris Fest n°1, a accepté l'interview quelques heures avant le show.
26 ans après leur création et sept albums plus tard, il était temps de faire un point sur leur carrière. C'est avec Alex (guitare) que nous nous sommes entretenus.

TesticooL : Salut Alex, alors pour commencer l'interview, peux-tu présenter le groupe pour les lecteurs d'Heavylaw, et nous parler un peu de ton passé en tant que musicien ?

Eh bien, Nightmare c'est du Heavy, auparavant, nous faisions du son typé années 80, mais maintenant on essaye de faire un mélange de Heavy traditionnel et de Heavy plus moderne.
Avant de rejoindre Nightmare, j'étais guitariste dans un groupe, sur Grenoble..un mélange de Black/Death/Heavy, mais cela ne marchait pas bien, on avait beaucoup de mal à trouver des musiciens. Donc j'ai passé une audition pour Nightmare quand Jeannot a décidé de quitter le groupe, puis ça s'est bien passé, me voici :) !

TesticooL : (rires) En effet, moi aussi j'essaye de fonder un groupe, et pour trouver les membres c'est vraiment dur...

Ouais c'est une catastrophe !

TesticooL : Comme tu dis, et donc, dernièrement, vous avez sorti The Dominion Gate, quel a été votre état d'esprit lors de la composition de cet album ?

Alors, moi je suis arrivé sur l'album Silent Room, mais avec le recul, sur l'album d'avant intitulé CosmoVision, on voulait faire un truc plus heavy et moins clavier à la Rhapsody..moins symphonique. On s'est donc séparé du clavier qu'on avait pour les concerts.
A l'époque de la tournée CosmoVision, on tournait avec un clavier de session, Pour Dominion Gate, nous avons choisi une orientation plus heavy. Je trouve que sur Silent Room, on allait un peu trop dans l'excès inverse, c'était trop Guitare/Basse/Batterie, trop simpliste, je pense qu'on aurait dû faire plus d'arrangements sonores au niveau de la production.
Là sur The Dominion Gate, on voulait revenir au côté un peu plus mélodique de CosmoVision, (Silent Room était un peu plus dark), tout en ayant une production plus conséquente.. plus puissante, et des morceaux un peu plus carton. L'arrivée de Franck nous a permis d'entretenir des riffs plus modernes, moins influencés 80s. On a composé des morceaux plus complexes, plus travaillés, et en même temps plus mélodiques.

TesticooL : Comment s'est passé l'enregistrement de cet album ? Avez-vous éprouvé des difficultés ?

Non du tout, ça s'est bien passé, pour revenir à ce que je te disais, sur CosmoVision, tous les arrangements étaient faits en studio, donc sur scène on avait besoin d'un clavier pour rendre les morceaux fidèles à l'album, mais finalement on les a ré-arrangés pour les faire juste à la guitare, pour faire plus heavy. Sur Silent Room, il y en avait beaucoup moins.
Sur Dominion Gate on n'a pas procédé de la même manière, tous les morceaux étaient composés seulement en Guitare/Basse/Batterie, donc ils étaient terminés, ce qui n'était pas le cas des morceaux de Silent Room. En effet, on était rentré en studio avec les idées, les bases, puis on construisait peu à peu. Là en fait les parties de claviers sont des parties de guitare.
Pour faire des variations par exemple, au lieu de faire les parties à la guitare, nous les faisions au clavier, et vice versa.
Tous les morceaux sont rejouables sur scène maintenant, en ne reprenant que les guitares, également pour les choeurs, on a vraiment voulu faire, hum...en fait moi j'aime beaucoup In Flames, et ce que j'aime beaucoup dans ce qu'ils font maintenant, c'est qu'il y a toujours des bruits derrière..je sais pas comment on dit...

TesticooL : des ambiances ?
C'est les...Si tu écoutes vraiment..t'entends toujours un petit truc de plus.. des machins pas spécialement audibles, les claviers ne sont pas que musicaux, il y a des parasites par moment, on a voulu faire ça pour intensifier un peu le son. Pour te donner une idée, l'album d'avant : il suffisait d'une seule écoute pour avoir tout entendu. Sur The Dominion Gate, on a voulu le rendre plus dense, chaque fois que tu écoutes, tu découvres un nouveau son. C'est plus riche.

TesticooL : Y a-t-il un thème récurrent dans vos chansons, une sorte de concept album, ou chaque chanson a sa propre histoire?

Non, seulement la pochette est en lien avec la chanson The Dominion Gate, mais à part ça, les textes sont libres sur chaque morceau.

TesticooL : Alors justement, qu'est-ce que la Dominion Gate ?

*soupir* C'est pas moi qui m'occupe des paroles ! (rires) En fait cela a plusieurs sens, c'est plutôt Yves et Jo qui s'en occupent, nous, on s'occupe de la musique. Moi je ne suis pas très...enfin c'est pas que je ne m'intéresse pas mais...c'est...

TesticooL : Tu t'intéresses plus à la mélodie qu'aux textes en fait ? :)

Ouais, enfin c'est surtout ça que j'écoute dans les groupes, je ne m'intéresse pas spécialement aux textes, du moment que c'est pas ridicule tu vois ce que je veux dire ? Tant qu'on ne fait pas "I Fly high in the sky like a mighty eagle" (rires) Les textes restent volontairement assez vagues pour laisser une interprétation...

TesticooL : implicite ?

Ouais voilà.

TesticooL : comment s'est faite la collaboration avec Floor Jansen sur le dernier album ?

Eh bien en fait, nous avions tourné avec After Forever l'année dernière, ou il y a deux ans... je ne sais plus (rires) à l'occasion du Metallian Festival n°1, et tous les groupes se sont très bien entendus, que ce soit avec Dark Moor, ou After Forever, on a vraiment sympathisé. On s'est revu plusieurs fois dans d'autres festivals, on a refait des morceaux ensemble sur scène... Et en fait on les a contactés, on s'était revu à un festival, et ils nous ont demandé s'ils pouvaient venir, et vu qu'on utilise toujours des voix féminines en studio, on s'est dit "pourquoi pas essayer ?" Floor et Sanders sont venus..
Sanders fait les voix death/black sur certains morceaux... On s'entend vraiment bien, c'était plus une "excuse" pour se revoir, qu'un...

TesticooL : une sorte de remerciement ?

Non pas spécialement, un plaisir de se revoir, ils sortaient de studio...on rentrait, cela s'est fait comme ça :). On a passé un bon Weekend, vu qu'on enregistrait à Marseille, on en a profité pour passer 2-3 jours pour se marrer, manger, se bourrer la gueule, et on a fait deux ou trois trucs en studio quoi :).


TesticooL : comment s'est passé l'accueil du public américain lors du festival auquel vous avez participé aux USA ?

Alors ça c'était en 2002... franchement c'était monstrueux :D ! A l'époque ils n'avaient pas trop de rancune contre les Français donc ça allait ! La particularité de ce show, c'est que c'était mon premier concert ! Et avec Nightmare, et tout court, dans ma vie je n'avais jamais fait de concert, ni jamais monté sur scène, car avec le groupe que j'avais avant, il manquait toujours un membre, on avait jamais eu de groupe complet. C'était le tout premier concert de ma vie.

TesticooL : Quelles ont été tes impressions face à cela ?

Wow un putin de rêve (rires) je vois pas comment cela aurait pu mieux se passer pour le premier concert de ma vie, il y avait Manowar, Cannibal Corpse, Arch Enemy, Virgin Suicide... À l'époque, l'album n'était pas encore sorti là-bas, ils ne connaissaient pas du tout, et on a eu une chronique monstrueuse, je sais pas comment cela se fait ! Surtout qu'on avait eu un son horrible, et l'ingénieur du son était une merde complète, mais ce qu'ils ont entendu leur a plu, ça ne correspond peut-être pas à ce qu'on a voulu faire sonner, mais cela leur a plu. On est resté deux jours là-bas après le concert, c'était monstrueux, les gens nous reconnaissaient dans la rue, enfin autour, car on avait l'hôtel juste à côté de la salle, on signait des autographes, j'étais dingue !! On a lu une chronique disant que nous étions la révélation du festival, et que nous étions le meilleur groupe du festival, à part Manowar, car il ne pouvait y avoir qu'un seul Manowar.
J'étais jamais allé là-bas, rien que le voyage aux Etats-Unis, j'en étais dingue, c'était vraiment monstrueux ! Le meilleur concert de ma vie !

TesticooL : J'imagine :), mais justement, comment faites-vous pour rester si accessibles après tant d'années de scène ?

On se prend pas la tête, tout simplement, moi j'ai été tellement déçu en passant de l'autre côté, par les groupes que j'adorais, je ne citerais pas les noms, enfin on s'en fiche, par exemple Manowar, ils étaient en tête d'affiche, et moi j'étais dingue d'eux, mais les voir derrière la scène, ça ma complètement déçu, et dégouté du groupe. Blind Guardian c'est pareil, j'en étais fan à crever, et ils ont tout fait pour faire chier les groupes de première partie, aucun contact, ils étaient hautains. C'est vraiment dégueulasse, Nightwish j'en parle même pas, de voir cela, sachant qu'on est à notre niveau, on est pas Maiden non plus, on joue de la musique pour le plaisir, et au contraire voir des gens qui viennent nous voir, je trouve ça merveilleux. Le nombre de groupes que j'ai vu, de mecs super connus, qui envoient chier un mec qui demande un autographe...franchement un minimum de respect quoi ! Sans pour autant faire des grandes phrases, mais à partir du moment où un mec vient te voir car il aime ta musique, qu'est-ce que tu peux lui faire ? Comment peux-tu envoyer chier quelqu'un qui a payé sa place pour venir TE voir. La base du groupe c'est de ne pas du tout se prendre la tête, le plaisir avant tout !

TesticooL : A ce propos, au sujet de Nightwish, tu as sûrement entendu parler de l'histoire avec la chanteuse, Tarja, qui s'est fait virer du groupe...

Je les ai vus à Lyon, j'étais allé en Backstage car un ami devait venir, mais au dernier moment il s'est désisté, alors il m'a filé ses pochettes pour les faire signer, j'ai attendu devant leur loge, ils sont arrivés devant moi, alors je demande à Tuomas si c'est possible d'avoir leur autographe, et il me fait "no sorry !" puis il s'en va, les autres m'évitaient du regard. Ils ont attendu à côté de moi.. juste à côté, moi j'étais comme un con avec mes pochettes (rires) que la sécurité vérifiait s'ils pouvaient sortir...tu crois quoi, c'est pas Maiden non plus ! Ils ont signé des autographes au mec qui était devant le car, moi j'étais toujours comme un con avec mes pochettes.
A cette époque, il devait déjà y avoir des tensions, ça se voyait. Cela m'a déçu du groupe en lui-même, le seul mec cool c'était le bassiste, il était vraiment génial en comparaison de la connerie des autres. Cela ne me surprend pas de les avoir vus comme ça, honnêtement leur comportement m'a tellement déçu que...je m'en fiche en fait.

TesticooL : Aujourd'hui, Dimanche 20 Novembre 2005, , vous allez jouer à l'occasion du Vibes in Paris n°1, quelles sont tes impressions sur cet événement ?

Cela m'a l'air vraiment cool ! On avait déjà joué à la Locomotive, j'adore cette salle ! Tout se passe merveilleusement bien pour le moment...

TesticooL : ...Et le contact avec les autres groupes ?

On avait déjà joué avec Malédiction, ça fait plaisir de les revoir, cela faisait longtemps qu'on ne les avait pas vus, on avait fait un concert il y a deux ou trois ans, on avait fait une reprise de Maiden sur scène : "The Wicker Man" ! On ne les avait pas revus depuis qu'ils étaient venus en studio, on va repartir en tournée avec eux.

TesticooL : Il est encore un peu tôt pour le dire, mais avez-vous commencé à travailler sur de nouveaux morceaux, en vue d'un troisième album ? Pouvez-vous nous en dire plus ?

Ouais, avec Franck on a plein de riffs dans tous les sens, c'est pas encore bien structuré, mais on a les ébauches, on sait déjà ce que ça va donner en gros. :)

TesticooL : Que penses-tu des groupes tels que Manigance, ou bien Malédiction, qui ont également réussi à s'expatrier dans d'autres pays que la France ?

Manigance c'est pareil, on les connaît bien, on s'entend bien avec eux, on avait déjà joué plusieurs fois ensemble, cela fait plaisir de voir des groupes français qui recommencent à marcher, contrairement à il y a quelques années, les mentalités ont evolué, ce n'est plus trop un handicap d'être un groupe français. Bon évidemment Malédiction et Manigance chantent en français donc on devine qu'ils sont Français, mais Nightmare on peut pas savoir que c'est français puisque le chant est anglais. Les gens commencent à soutenir leurs groupes, ça a mis très longtemps à revenir.

TesticooL : Cela doit faire environ cinq ans que le français se bat pour renaître...

Ouais, malgré tout, 9/10eme des chroniques sur tous les groupes français, même les meilleurs, il y a toujours une phrase qui dit "bon groupe français", ou "bon album POUR un groupe français", comme si c'était une tare d'être français. Regarde les allemands, ils soutiennent leurs groupes, par exemple au Wacken, le nombre de groupes faiblards dont tu n'as jamais entendu parler qui jouent sur des scènes énormes. Il n'y a que les allemands qui les connaissent, malgré le fait que ce soit un festival international, les allemands soutiennent leur scène. En France ça commence à changer c'est bien, mais ça reste toujours difficile, c'est une mentalité débile. Longtemps, les groupes français avaient un son pourri car les studios étaient hors de prix. A part dans les années 80 ou il y avait LE groupe. Mais c'est vrai que quand je parle avec les anciens mecs de Nightmare, Jo, Yves, ou Jeannot et Nico qui ont connu ça dans les 80s, tu te dis que tu es né vingt ans trop tard quoi (rires), il y avait un grand mouvement pour le métal en France, c'était une culture, il y avait des metalleux partout.

TesticooL : C'est vrai que de nos jours, ils se sont habitués à médiatiser d'autres genres, en délaissant le metal par exemple...

Oui, de toute façon tu interpelles n'importe qui dans la rue qui ne connaît pas ça, pour eux, c'est un truc vachement anecdotique mais rien ne passe à la radio ni à la télé, à part les trucs commerciaux. Ceci dit, les groupes comme Nightwish vendent des albums, Maiden a rempli le parc des princes, le rayon metal de la Fnac est quand même grand, il y a des mecs conscients du genre de musique qui se vend, mais en France rien ne passera à la télé, c'est un pays de merde pour ça.

TesticooL : Tu étais au parc des princes pour Maiden ?

Non, je n'avais pas pu, mais David y était, moi j'étais allé à Bercy pour le Reunion Tour en 99, la claque de ma vie :D ! En plus c'était le jour de mon anniversaire !!

TesticooL : Le 9 Septembre ?

Ouais ! Et j'avais acheté le tee shirt "I SURVIVED 9-9-99", j'en étais dingue !

TesticooL : Comment vois-tu évoluer Nightmare dans quelques années ?

Bin j'espère qu'on va pouvoir continuer ! Là on est passé à un nouveau label, tout devrait bien se passer. On va continuer dans la veine de Dominion Gate, j'aime le côté Carton et Traditionnel. Pas pour Heavy Metal, faire ce que j'aime :), garder le côté agressif, tout en conservant la voix 80, à la Dio, agressive et puissante.

TesticooL : Pour quelles raisons, et à quel âge t'es-tu mis à la guitare ?

C'était au collège, j'étais un fan des Guns (rires) ça a été une révélation ! J'étais dingue de Slash, Et j'ai essayé de me mettre à la gratte péniblement.

TesticooL : Tu as pris des cours ?

J'ai commencé, j'ai pris un peu de cours au début, mais le mec me faisait apprendre le Beau Danube Bleu, et tout ça, ça m'a gavé (rires) ! J'ai trouvé personne qui m'apprenait ce que je voulais jouer. J'ai juste appris à tenir un mediator, et comment accorder une guitare, puis je me suis débrouillé tout seul.

TesticooL : As-tu un emploi en parallèle à la musique ?

Oui, on ne vit pas du tout de notre musique malheureusement, je travaille chez Chronopost. L'avantage de ce genre de boulot, c'est que les horaires de travail sont cools, j'ai des après-midis de libres, mes week-end.. j'arrive à adapter mes horaires et mes congés pour la musique, donc il n'y a aucun souci ;) !

TesticooL : Afin de conclure l'interview, as-tu un dernier mot pour les lecteurs d'Heavylaw ?

J'ai toujours du mal (rires) je voulais remercier les gens pour leur soutien, pour ce qui commence à se passer en France, à savoir, le "renouveau" du Heavy, le fait de soutenir les groupes nationaux qui commencent a être vraiment bons, on n'a plus à rougir par rapport aux groupes allemands ou suédois. Si seulement les gens se bougeaient pour aller aux concerts...nous on habite à Grenoble, et à Lyon j'ai vu Rage, le meilleur groupe au monde selon moi, et il y avait seulement 250 personnes. C'est pas possible ! Pareil pour Gamma Ray, le meilleur groupe de Heavy allemand, et il devait y avoir 210 personnes à tout casser !

TesticooL : Oui j'en ai entendu parler, apparemment ils ont joué dans une petite salle ?

En fait ils devaient jouer dans la plus grande salle de Lyon, et vu qu'il n'y avait pas beaucoup de monde, ils ont joué à l'entrée de la salle, près du bar, pour un groupe de cette taille, c'est inadmissible ! Les gens ne se rendent pas compte. Si cela continue ainsi, c'est bientôt la mort des concerts en France. Il y a 10ans, chaque groupe faisait une dizaine de dates en France, maintenant à peine deux, Paris sûr, puis soit Lyon, soit Strasbourg.
C'est pareil pour les téléchargements, cela ne pénalise que les petits groupes, personnellement cela m'arrive de télécharger, mais les cd sont tellement chers que je n'ai pas les moyens de m'en payer quinze par mois.
En général, je télécharge pour découvrir, puis j'achète si cela me plaît. Regarde Iron Maiden, si 10 000 personnes les téléchargent, ils s'en foutent car ils vendent des millions de disques. Mais un groupe qui ne vend que 10 000 albums, ce qui est le cas pour beaucoup de groupes, 15 000 vont télécharger, ce qui va amener fatalement à : plus d'argent, plus de maisons de disques, plus de groupes... c'est quelque chose que les gens ne percutent pas forcément, dans ce milieu-là, l'avis des groupes ne tient qu'à ça, c'est un business de merde, beaucoup de maisons de disques ne font plus ça par plaisir, contrats de merde... beaucoup de groupes s'endettent pour le studio, 10 000€ facile... 3/4 des contrats maintenant c'est : tu viens avec tes bandes enregistrées, le label fait juste la distribution, si t'as déjà mis 10 000€ pour le cd vierge, la pochette et un livret, t'en as pour je ne sais pas combien... Pour les petits groupes c'est dur pour arriver à tenir, les labels en ont rien à foutre, tu dégages...Nous on a de la chance pour l'instant, mais c'est facile pour personne.

TesticooL : Espérons tout de même que la situation va s'arranger par la suite. Alex, merci beaucoup d'avoir répondu à mes questions... En espérant vous revoir bientôt sur scène ! Longue vie à vous !

De rien, merci à toi !

Membre

Ma note : 8/10

Alex est bavard, ça fait plaisir

Le 30 Novembre 2005

Heavylaw 3.6 | a propos | nous contacter | Design bannière par JP Fournier