Rechercher
En ligne
  • ... Membres
  • ... Visiteurs
  •  
  • 1593 Membres
  • 3648 Chroniques
  • 18649 News
Heavy Chat
  • Chargement...
Icewind
Type : Face 2 Face Interviewer: Duck Date : 2006-01-00
N'est ce pas une belle période qu'est celle de l'hiver pour interviewer, dans une pièce chauffée, le groupe Canadien IceWind. Qui aujourd'hui nous déballe tout. C'est donc après leur répétion que l'on s'est installé sur des canapés avec soda à la main...(A noter la présence de Roune qui fait une intervention très remarquée dans l'interview :) )
J'ai eu la chance d'écouter les premiers titres...froid dans le dos!

Duck: Bien, on commence comme d'habitude, on se présente!

Alex: Alors moi je suis Alex, le batteur d'Icewind et j'ai pas mal d'autres fonctions dans le groupe, comme la plupart d'entre nous, qui va de la promotion à l'organisation des spectacles en passant par le côté finance. Mais ma première fonction reste batteur.

Vincent: Bonjour, je suis Vincent le guitariste de droite *rires* pour le même groupe et je joue de la musique et j'écris des tounes (ndd: chansons) *rires*
Steve: Alors moi je suis au clavier et je m'occupe de toute l'orchestration.
Jay: Bonjour, moi je suis Jay Menard le guitariste de gauche et te dire de quoi je m'occupe serait trop long, on passe donc au prochain *rires*
Dan: Salut moi je suis Dan Dupuis et je tente de jouer de la bass...
Gabriel: ...et moi je suis Gabriel, le chanteur du groupe et ma deuxième fonction serait de séduire chacune d'entre vous jeunes demoiselles...*rires*

Duck: Vous venez de recevoir les titres de votre premier album, qui viennent tout juste d'être mixés par Didier Chesneau, quelles sont vos premières impressions quant au résultat?

Jay: Il est évident que nous sommes très satisfaits du son en général, surtout pour un premier album. De toute manière, c'est la qualité des titres qui comptent le plus...
Alex: C'est vrai qu'on a bossé un peu plus de six mois et on est ravi de ce résultat, surtout après tout cet effort que l'on a fourni.
On a quand même bien hâte d'entendre le produit final après le passage chez Mika, qui va aider à avoir un son encore plus puissant. Et avoir le CD final avec booklet et cover sera la récompense d'un travail acharné.
Vincent: J'aimerais rajouter le fait que ce fut notre deuxième expérience d'enregistrement. La démo fut enregistrée il y a à peu près deux ans. De cette démo, nous avons compris nos erreurs et nous avons tout fait pour améliorer le tout et le résultat est là. Didier a vraiment fait du bon boulot
Jay: Et on a encore appris beaucoup de cette deuxième expérience, alors pour notre deuxième album, en printemps 2006...*rires*. Plus sérieusement, si on est amené à faire un deuxième album, on travaillera encore avec Didier Chesneau, mais dans de meilleures conditions, par exemple, aller sur place (à Paris), pour suivre et guider le travail.

image


Duck: Alors toi Dan, tu es un des nombreux bassistes qui a joué dans le groupe, as-tu participé à l'enregistrement de cet album?

Dan: Ouaip! J'ai participé à l'enregistrement de l'album et avec Jay on a pas mal recomposé des lignes de bass, ça été pour moi aussi bien valorisant que gratifiant. De plus, je suis arrivé peu de temps avant l'enregistrement et je n’avais répété que 3 fois avant de commencer l'enregistrement studio.
Jay: On a pris pas mal de temps au studio pour, justement, refaire des parties de basses de qualité...

Duck: Gab, quel effet cela te fait de t'entendre sur un son presque parfait?

Gab: C'est assez drôle que tu me poses cette question, car peu importe comment va être le produit fini, chaque fois que l'on s'entend, on est jamais satisfait. Mais c'est aussi bien sur des cassettes de live...je demande aux gens autour de moi:" C'est bien moi ça? Je chante comme ça?", et ils me répondent :"Ouais Ouais t'es bien mauvais comme ça!" *rires* Mais, je pense que ça sera pour les gens autour de moi pour qui cela va faire bizarre...m'entendre sur un CD alors qu'ils ne pourront pas me dire de la fermer *rires*. C'est un petit peu anodin comme situation...

Duck: De combien de titres est composé l'album?

Jay: On en est pas encore sûr, minimum 10 et maximum 11. Mais pour le moment on est plus ou moins d'accord sur 10 incluant les petites interludes.
Vincent: En fait il y a huit gros titres et deux ou trois interludes d'une minute chacune.

Duck: On est chaud pour un petit Track By Track? Alors prenez les titres comme ils vous viennent parlez nous en.

Vincent: Alors la première, qui sera aussi sûrement la première de l'album, sans compter l'introduction, il s'agit de Winter Heaven. Ce titre est l'un des tous premiers que l'on a composé il y a quelques années de ça.
Alex: Ce fut aussi le premier titre que l'on a joué tous ensemble et qui se retrouve également sur notre démo...
Jay: Qui est en vente sur le www.icewind.ca *rires*. Pas mal de gens ont eu la chance d'écouter cette démo, et ils seront surpris par la version album qui est complètement différente au niveau sonore et orchestral, ce qui rend le titre encore plus riche.

image


Duck: Titre suivant?

Gab: Breeze of Hope, qui est le nom de notre introduction, que l'on voit un peu comme: "Icewind, la brise de l'espoir qui arrive dans le monde du métal" *rires* Elle sert à donner une autre vision du métal...un métal "non-violent" *rires*
Dan: Le titre suivant est donc "No Other Way" qui est la toune la plus agressive et dynamique qui donne l'effet de s'arracher les dents de sagesse, sans toutefois être de la musique violente *rires*
Jay: C'est une des dernières tounes que l'on a composée, un titre très très speed que tu as eu la chance d'entendre en exclu (ndd: héhé!)*rires*. Je crois vraiment que c'est un titre punchy, pour lequel tu te brises le cou à force de headbanger...
Alex: ...et que les amateurs de speed traditionnel pourront apprécier, car elle a des allures d'hymnes de power speed.

Duck: Va pour le slow...

Steve: Washed Away alors, qui est en effet le slow de l'album. Le piano est l'instrument qui prédomine jusqu'au milieu du titre où tout le groupe arrive en même temps...Les gens vont aimer.
Vincent: C'est le titre qui va nous rendre millionaire *rires*
Jay: C'est une des tounes que l'on vient de recevoir et qui m'a vraiment surpris par sa puissance. Je ne m'attendais pas du tout à ça. Encore une fois, Didier a fait "une très bonne job".
Dan: Ce titre reflète vraiment bien le travail de Didier qui est lié à la puissance de l'album en général. On ne s'attendait pas à ce que ça soit si riche. Il y a vraiment un mur de son, c'est impressionant.

Duck: Piste suivante?

Jay: All is Dust, qui est en même temps le titre de l'album. Il s'agit là du titre le plus épique dans lequel on a travaillé avec une chorale d'enfants. Une première expérience pour nous qui s'est relativement bien passée malgré quelques petits imprévus. Ce morceau est le plus "touffu" en instruments, chorales d'adultes et d'enfants, et orchestrations.
Le titre suivant serait Walking Alone, qui est de loin ma préférée, c'est une toune qui de A à Z se laisse facilement emportée.
Vincent: Je pense que c'est un titre qui définit assez bien le style d'Icewind...
Dan: ...avec pas mal de rebondissements et de changements de rythmes...pas au point d'être progressif, on est pas Symphony X.

Gab: J'aimerais parler de Follow The Wind, qui est en sorte, l'hymne du groupe. Je me souviens qu'à l'époque de l'écriture des paroles, Alex me disait: "Faut que ça soit plus Manowar! Pars sur autre chose". Il trouvait que ce que je disais faisait un peu cucu et que je rabattais toujours la même chose. C'est vrai que ce titre est assez folklorique du coup je voulais parler de la "vraie vie", c'est-à-dire; des spectacles, des fans. C'est donc un peu une chanson qui leur est dédiée...
On y dit:"Suit le vent, préparez-vous et on va vous montrer ce que l'on veut devenir" Et que si vous aimez ce que nous faisons, et bien que le spectacle continue.
Vincent: C'est une chanson dans laquelle on veut faire la fête. Un très bon titre live qui va faire bouger le public
Jay: Pour compléter ce qu'a dit Gabriel, les paroles parlent vraiment de l'évolution du groupe avec toutes les mésaventures que l'on a eues. On s'est fait mettre des bâtons dans les roues, on a pas bien eu la vie facile mais on s'en est sorti et on est encore plus motivé à travailler. Beaucoup de gens vont être surpris.

image


Alex: Ensuite s'en vient Inner Storm, la pièce de la démo qui a sûrement été la mieux accueillie par les critiques. Je crois qu’elle sera encore une des favorites des fans. Je crois que c’est une de spièces les plus puissantes de l’album.
Jay: On a également un invité surprise sur cet album qui n'est autre que Dushan "La Folie" Petrossi qui a eu la gentillesse d’accepter de nous faire un petit solo et je pense que c'est avec ça que l'on va le rendre populaire *rires*. Car ce n'est pas avec Iron Mask ou Magic Kingdom qu'il risque de sortir de son sous-sol *rires*. ON T’AIMES DUSHAN!!! Blagues à part, je crois sincèrement que c'est un excellent solo qu'il nous a fait, qui est de bien meilleure qualité que celui que je faisais, donc Merci Dushan.
Alex: On a été très content de l'avoir car il va peut-être permettre à des gens qui ne sont pas portés sur le power, à venir nous écouter.
Dan: Et c'est sur ce titre que je les ai découverts et qui m'a donné l'envie d'être leur bassiste.

Gab: S'en suit la dernière chanson de l'album mais également la dernière chanson que j'ai enregistrée, Trapped In A Dream, qui n'est autre qu'une nouvelle version d'un titre que tout le monde trouvait exécrable sur la démo, même nous. Mais on sentait un certain potentiel émaner de ce titre que nous n'avons pu le lâcher. Nous l'avons donc rafistolé, pour en faire un titre plus abouti, plus beau. C'est une chanson qui pourrait être mise à part de l'album.
Jay: Ce titre a d'ailleurs semé le trouble au sein du groupe, certain préférait l'ancienne et d'autres la nouvelle. Mais chacun a fait des compromis et on est satisfait du résultat.
Gab: Mais comme c'est Jay qui a les plus gros bras, c'est lui qui a eu les derniers mots *rires*
Alex: Généralement, les modifications se sont faites au niveau de la structure, les gens reconnaitrons donc facilement le titre...
Dan: Les gens qui l'appréciaient vont l'adorer et ceux qui la détestaient vont l'apprécier.

Jay: Et il reste les deux petites instrus qui représentent des rêves...
Gab: ...car oui Icewind est avant tout un rêve et les gens comprendront quel genre de rêve on vit et où on veut aller exactement.

image


Duck: Au final, pour donner un mot qui définirait le mieux l'album:

Gab: Moi je dirais surprise
Dan: Décapant
Jay: Satisfaction
Steve: Accomplissement
Vincent: Tabarnak *rires* (ndd: un juron typique du Québec)
Alex: et moi Travail

Duck: Une question un peu concon mais qui passe le temps, votre titre préféré?

Gab: Je serais tenté de dire que mon titre préféré est le slow, car c'est celui qui m'émeut le plus.
Dan: Moi ça serait No Other Way...
Jay: Walking Alone pour moi...
Steve: Follow The Wind
Vincent: J'aime bien Inner Storm, elle me transporte totalement jusqu'à ne plus savoir où je suis *rires*.
Alex: moi je vais différent en disant Trapped in a Dream, car elle était déjà ma préférée dans la démo.

Duck: Et toi Roune?
Roune: alors ma préférée est All is Dust...

Duck: Parlons un peu de la cover...

Gab: Il s'agit toujours de mon frère adoré qui l'a dessiné, avec le pinceau que je lui ai offert *rires*.
Pour le concept, il y a toujours le gardien...
Jay: C'est en fait la suite de la pochette de notre démo, mais 3000ans plus tard, dans un monde post apocalyptique, d'où le nom de l'album: All is Dust.

Duck: Parlez-nous de votre expérience en studio...

Gab: Elle fut moins pire que celle pour la démo, mais je n'aime pas le studio en général, ça manque de contact humain. En plus c'est un endroit où l'on doit toujours être parfait, et j'en suis pas encore à ce stade. Je préfère largement le live et je crois que c'est le même sentiment que chacun d'entre nous.
Dan: Je pense que c'est le meilleur endroit pour réaliser tes erreurs et voir à quel point tu es mauvais *rires*

Duck: Dan, il me semble qu'il t'est arrivé une mésaventure avec ta basse, tu nous expliques?*rires*

Dan: J'étais en train de faire bêtement mon sapin de noël, je suis tombé le cul premier sur le manche de ma basse et ça à fait crac. J'en ai presque pleuré mais je garde espoir puisque maintenant je suis très bien équipé, j'ai un plus gros manche *rires*, avec 5 cordes. De plus que c'est la première fois que je joue avec une cinq cordes, mais je m'y fais.*rires*

image


Duck: Y a-t-il une question que vous auriez voulu que je vous pose?

Jay: Peut-être au niveau de la distribution de l'album...On a été déniché par Primo du label italien SteelHeart Records. Il a été courageux de nous donner une chance, car nous sommes un jeune groupe qui n'a encore rien prouvé mais il a eu confiance. Il aura donc l'exclusivité de la distribution Européenne et Asiatique. Mais pour l'Amérique va falloir trouver quelque chose, mais ça, quand on aura l'album en main. Mais il n'y a toujours pas de date de sortie de prévue.

Vincent: J'aimerais parler de nos projets futurs, donc déjà finalisation de l'album, pochette incluse. Ensuite on s'exerce pas mal pour nos prochains shows, de gros shows qui vont se confirmer et on attend le Heavylaw Festival pour venir en France *rires*

Duck: Sur ces bonnes paroles, je vous souhaite une excellente continuation, pleins de belles choses et tout le tralala, soyez en sûrs, on va vous suivre de très près.

Icewind: Merci à toi Max et on espère vous voir très bientôt en France pour vous faire un show ultime du tonerre *rires*

www.icewind.ca
Chronique de leur première démo :ici

Heavylaw@2006

Heavylaw 3.6 | a propos | nous contacter | Design bannière par JP Fournier