Rechercher
En ligne
  • ... Membres
  • ... Visiteurs
  •  
  • 1580 Membres
  • 3587 Chroniques
  • 18114 News
Heavy Chat
  • Chargement...
Forever Slave
Type : Face 2 Face Interviewer: Heavylaw Date : 2006-05-00
Les jeunes espagnols de Forever Slave étaient de passage dans nos vertes contrées et la HeavyLaw Team (enfin, Tiamat) en a profité pour les rencontrer ! Voilà ce que ça a donné… Bonne lecture ! ^^

01. Salut Ignaz, tu es donc le violoniste de Forever Slave, peux-tu en quelques mots présenter ton groupe ainsi que ses membres ?
Oswalth : On est Forever Slave et notre groupe se compose de 7 membres. Tout a commencé avec Angellyca et Servalath qui ont commencé le projet. Ils ont enregistré, grâce à leur rencontre avec différentes personnes deux démos avec de très petits moyens. Ils ont alors rencontré d’autres gens, d’autres musiciens comme Ignaz au violon, lui (Oswalth), le guitariste, Michael à la basse et Edward à la batterie et peu de mois après ils ont enregistré une démo en studio qui a été bien accueillie sur Internet et ils ont envoyé la démo à plusieurs compagnies. Ils ont alors signé avec Armageddon et enregistré leur premier album, appelé Alice’s Inferno. Et maintenant on joue en France ! (rires)


02. Alice’s Inferno, votre premier album, est sorti l’année dernière et a connu un succès certain auprès du public. Quels ont été les retours que vous avez eu de cet album ? Combien d’albums ont été vendus dans les autres pays ?
Oswalth : On ne sait pas exactement combien on a vendu d’albums à travers différents pays mais en tout cas les retours étaient positifs, et les ventes sont bonnes.


03. Quelles difficultés majeures avez-vous rencontrées (si toutefois vous en avez rencontré) pour que cet album puisse voir le jour ?
Oswalth : Des difficultés ? Non, on avait beaucoup de chansons, on enregistrait et voilà c’était terminé ! Aucun problème dans la conception de l’album, seulement quelques anecdotes amusantes lors de l’enregistrement ! (rires)


04.Alors, parle-moi un peu plus de cet album en lui-même. Quel concept, quelle histoire, sert de base à Alice’s Inferno ?
Lady Angelyca : Alice’s Inferno est basée sur Alice in Wonderland (Lewis Caroll) et sur La Divine Comédie (Dante), en particulier sur L’Enfer. Alice est une adolescente qui a été internée dans un hôpital psychiatrique après avoir été accusée d’avoir tué ses parents. Mais elle ne se rappelle de rien à propos de ce meurtre, elle ne sait pas si c’est elle ou si c’est un autre homme qui a tué son père et sa mère. Elle erre alors dans son monde intérieur afin de trouver une réponse, perdant petit à petit contact avec la réalité, et sombre peu à peu dans la folie…


05.Quelles ont été (et quelles sont) vos sources d’inspiration, qu’elles soient musicales, littéraires ou autres… ?
Oswalth : Pour ce qui est des films, Lord Of Rings, des choses dans ce genre… Et au niveau musique j’aime beaucoup Pink Floyd et plein de groupes au-delà du metal… J’aime beaucoup le blues !
Ignaz : On aime différents styles de musique, toutes sortes de groupes qu’on essaye de combiner ensemble dans la composition la musique de Forever Slave.


06.Comment s’est passée la conception de ce premier album ?
Oswalth : Et bien, on était situé dans un endroit superbe, très loin de la ville et situé près d’une plage. Le matin on allait à la plage et l’après-midi, on enregistrait. Cela a duré un mois. Ce fut un grand moment ! L’enregistrement s’est fait de façon très relax, très cool.


07.Etes vous contents du résultat final qu’est Alice’s Inferno ?
Oswalth : Oui, on l’est. Le résultat final nous a énormément plu, on est très heureux de celui-ci.
Et en ce qui concerne le son, la production…etc. ? C’est notre producteur qui a mixé l’album car il était le seul capable de le faire. Quand on a écouté le résultat final, on a beaucoup aimé !


08.Le prochain album continuera-t-il l’histoire d’Alice ? Ou bien est-ce qu’on abordera un nouveau concept ?
Oswalth, Ignaz : On ne sait pas encore, on décidera de ça pendant le travail du prochain album, on ne peut pas encore dire grand chose à propos de ça. On est assez occupé avec les concerts pour le moment. On a écrit pas mal de chansons pour l’instant mais on ne sait pas encore si le prochain album continuera l’histoire d’Alice ou si ce sera un nouveau concept-album.


09.Le groupe joue pas mal sur son image, prônée par Lady Angellyca, mais ne craignez vous pas que les fans soient finalement plus attirés par cette image de groupe très gothique, avec ces paroles correspondant au style de Forever Slave (sang, meurtre…etc), que par la musique elle-même ?
Ignaz : C’est vrai que notre image est très claire, très directe, c’est vrai que parfois sans t’écouter on peut te classer dans un style auquel l’image du groupe fait référence. Mais quand quelqu’un écoute notre cd, il n’entend pas des choses déjà existantes, notre musique ne correspond pas à des choses déjà vues, déjà écoutées. La musique et l’image vont ensemble, nous ne craignons pas que l’image prime sur notre musique.


10.Alors selon toi quels sont les points forts du groupe ?
Tous : Je pense que c’est le mélange de différents styles qu’on essaie de faire. Notre image nous apporte également même si ce n’est pas le plus important. On tente de faire passer différentes sortes de sentiments et c’est ce qui fait notre identité. Un autre des points forts de l’album c’est que lorsque tu écoutes Alice’s Inferno, chaque chanson a son propre univers, sa propre identité. Quand tu écoutes l’album, tu ressens tout de suite les différentes influences ! Tu peux reconnaître du black metal, du gothic metal ou du classique, et ça je pense que c’est quelque chose qu’on n’a encore jamais vu ou entendu auparavant !


11.Parlons un peu de vos projets à venir. J’ai appris que vous participiez au Metal Female Voices IV, c’est un pas énorme pour un groupe qui n’en est qu’à son premier album. Un petit mot à propos de ça ?
Oswalth : C’était un grand festival, vraiment réussi et on était très heureux et très fier d’y participer. Pour l’instant, rien n’est encore absolument sûr, mais on sera peut-être là pour le MFV V.


12.A part ça d’autres projets pour le futur ? (albums, dvd, tournée, collaboration avec d’autres artistes…etc)
Oswalth : Notre préoccupation principale actuelle est de trouver des concerts pour présenter le premier album dans des endroits où nous ne sommes jamais allés. Mais plusieurs festivals sont prévus cet été et un clip est en préparation.


13.Et si tout était possible, avec quels artistes (ou quel groupe) aimeriez-vous travailler ou partir en tournée ?
Tous : Chacun de nous aime des groupes différents. Je ne sais pas…On aime un grand nombre de groupes et ça serait un grand honneur de jouer avec tant de grands groupes comme Within Temptation, After Forever ou Therion.


14. Au niveau du public, comment se sont passées les premières approches avec lui ?
Oswalth : On a rencontré un soutient important, les gens étaient excellents et on est fier d’avoir autant de personnes qui nous supportent !

15.Pas trop stressés par votre première apparition en France ?
Tous : On n’est pas stressé ! On veut le faire, maintenant !(rires) On a beaucoup d’émotions qu’on veut exprimer ! On est très excité à l’idée de jouer ici ! C’est quelque chose de très important pour nous de jouer en France.

Un dernier mot ?
Je veux remercier le support français qu’on a reçu depuis septembre (sortie du cd) et même pour la première démo qui n’était pas un travail terminé mais beaucoup de gens nous ont supporté et nous ont donné de la force et de l’espoir pour continuer.

En tout cas on vous souhaite bonne chance pour la suite et merci de nous avoir consacré un peu de votre temps !

Heavylaw 3.6 | a propos | nous contacter | Design bannière par JP Fournier