Rechercher
En ligne
  • ... Membres
  • ... Visiteurs
  •  
  • 1592 Membres
  • 3638 Chroniques
  • 18515 News
Heavy Chat
  • Chargement...
Arachnes
Type : Mailer Interviewer: Dragonman Date : 2006-04-00
Le dernier album d'Arachnes “In Praise Of Science” est disponible depuis peu dans les bacs, ce groupe qui officiait dans le speed Symphonique, a quelque peu changé son fusil d'épaule pour proposer une sorte de musique hybride teinté de prog' qui a laissé la rédaction d'Heavylaw assez dubitative. Il était donc intéressant d'avoir l'avis des frères Caruso, Enzo et Frank, mentors du combo sur leur dernier “bébé”, Interview sans parti pris!!!


Dragonman: Bonjour messieurs, êtes vous prêts à répondre à mes belles questions?

Frank: Oui, nous y voilà!

Bien, tout d'abord pouvez vous vous présenter vous et votre groupe à ceux qui ne vous connaissent pas encore dans notre belle contrée? Comment l'aventure a commencé? Quels sont les grands moments de votre carrière?

Frank: Les origines d'Arachnes datent de 1995, lorsque mon frère Enzo et moi avons décidé de quitter le projet “Firehouse”, un groupe avec qui nous avons produit deux albums dans les années 80-90. En 1998 est sorti le premier album d'Arachnes, “The Goddess Temple” assez influencé Prog' et Hard Rock. En 2000est paru le disque “Metamorphosis” au titre évocateur quant à la tournure musicale et “Parallel Worlds”, paru en 2001 déterminèrent le son d'Arachnes. “Apocalypse” (2002) et “Primary Fear” (2003) nous permirent de nous exporter au Japon. Ce sont, je pense, nos deux essais les plus “Power”. Le nouvel album “In Praise of Science” possède tous les éléments et les évolutions de notre musique qui sonne plus prog' que “Power”, ce qui représente une orientation naturelle pour nous qui jouons différentes sortes de musique ( nous avons aussi travaillé pour des spots télé et des B.O), et cela peut s'entendre sur la musique que nous produisons. D'ailleurs sur notre site Web, www.arachnes.it, vous trouverez un historique et de nombreux mp3 représentatifs de toutes les phases de notre carrière.

Au début vous officiez dans un “Power symphonique” assez sympathique, mais, “In Praise Of Science”, votre nouvel album, sonne assez différent et n'est pas simple à référencer. Qu'en dites vous?

Enzo: C'est définitivement plus progressif, parfois nous avons poussé à l'extrême cet esprit. En effet, ce disque n'est pas simple à référencer et cela veut sans doute dire que nous avons inventé quelquechose. Je pense que nous ne devons que jouer et créer, le reste, dont la description d'un style est une tâche qui revient aux journalistes.

La pochette est également différente... où sont passées les araignées? Elles étaient jolies pourtant... C'est le début d'un tournant dans votre carrière?

Enzo: Ce que nous faisons ne nous est jamais imposé, cela correspond toujours à un besoin artistique. Il faut aller de l'avant, des changements sont possibles. La pochette est différente car elle reflète une apparence, plus progressive, ce sur quoi nous avons voulu mettre l'accent, sans pour autant renier quoi que ce soit!

Vous aviez l'habitude d'enchaîner les albums à une cadence infernale... pourquoi? pression du label?

Frank: Non, pas du tout, nous avons toujours travaillé dans le calme et la sérénité.

Pourquoi, alors “In Praise Of Science” a mis tant de temps à voir le jour?

Enzo: Notre dernier album qui est plus complexe que les précédents, nous a demandé plus de temps. En 2004 nous avons composé 10 nouvelles chansons pour des spots télé, pour la plus grande chaîne de télévision d'Italie, c'était cool. Nous avons ensuite débuté la composition de “In Praise Of Science” en 2005 (8 mois de travail). Le Mastering pris fin en Septembre, puis avec la mise en place de la distribution... qui plus est il y a de nombreux délais qui ne dépendent pas de nous, après la réalisation... Mais je peux t'assurer que ceux avec qui nous bossons connaissent très bien leur boulot!

Quand on joue dans un groupe italien, comment fait-on pour se distinguer des autres? Car tout le monde sait que la scène italienne est surchargée...

Frank: C'est très simple, il faut rester soit même. Si ton travail sonne comme une mauvaise copie, il y deux possibilités, soit tu tentes une formule qui a déjà fait ses preuves, soit c'est que tu n'as rien à dire... dans les deux cas, il n'y a rien de neuf. Chacun de nous est unique, et ainsi avec cette optique tout paraît plus simple...

Au fait, que pensez vous de la scène métal Italienne? Amis ou ennemis?

Je pense que durant ces dernières années le niveau des groupes italiens s'est nettement amélioré, mais ils n'ont pas beaucoup de personnalité, trop de groupes sont trop proches, c'est pour cette raison que “In Praise Of Science” est en marge de tout cela, avec un choix courageux de prendre un chemin différent, mais cela s'est fait d'une façon très naturelle. De notre côté, il n'y a jamais eu de compétitivité, à chaque fois nous voulons que les choses se passent pour le mieux!

[/i]image


Vous allez sans doute penser que c'est une question stupide, mais pourquoi “Arachnes”?

Enzo: Ce nom, c'est en l'honneur d'Arachne, de la mythologie Grecque, qui a osé défier les dieux dans l'art du tissage, et pour cela, il a été transformé en araignée Nous aussi nous traçons notre chemin, sans arrière pensée... Cependant nous esperons que personne ne nous transformera en araignée!

Avez vous une solution contre le problème de la sous-médiatisation du métal? Comment suivre l'exemple de la Finlande, où le métal est plus que présent sur les ondes radios et télés?

Frank: Malheureusement, il est vrai que cela pénalise de nombreux groupes, et pas seulement nous... J'aimerai tant que cela se passe comme en Finlande dans toute l'Europe, mais nous avons déjà le Web qui permet d'aller à l'encontre des frontières, de l'économie et de la politique...

Avez vous prévu des concerts, une tournée??? et ce en dehors de vos frontières?

Frank: En ce moment nous terminons la préparation de spectacles Lives, mais on nous verra d'abord sur le Net avec un clip de “Gothic Description”. Pour en revenir au concert, nous ne jouerons que si les conditions sont décentes, il est impensable que nous donnions des concerts à l'organisation douteuse...

Parlons un peu de l'instabilité du Line-Up... Les frères Caruso seraient ils exigeants à l'instar d'un Malmsteen par exemple? vous avez gardé contact avec les anciens membres?

Enzo: Nous sommes exigeants en effet, mais si quelqu'un peut faire mieux que Frank ou moi, on pourrait laisser la place... Pour l'instant la question ne s'est pas posée... De plus un Line-up peut être modifiée pour de multiples raisons: car untel ne s'entend plus trop avec l'autre, ou bien car une personne est trop prétentieuse, parce qu'un musicien à la tête ailleurs, parce que la femme du bassiste est partie avec le guitariste... toutes ces raisons sont plausibles, fais ton choix!!!

Que peut on attendre dans le futur? Une carrière toute tracée?

Frank: On a pour habitude de ne pas trop planifier les choses... Par exemple nous avons déjà écrit trois nouvelles chansons mais nous ne savons pas encore si elle figurera sur le nouvel album d'Arachnes ou sur un autre projet. Ce qui est important c'est de faire de la musique partout et tout le temps! Nous allons certainement enregistrer du nouveau matériel pour la télévision...

Voici une question un peu plus délicate... très intéressante pour les afficionados du métal et de son univers... Est ce que vous pouvez vivre de votre passion, la musique? Vous avez un emploi à côté???

Enzo: Nous ne sommes pas seulement des métalleux, nous sommes des musiciens! J'écris des chansons, j'enseigne... Celui qui fait de la musique fait des milliers de choses, et vit de ces choses... Celui qui vend de nombreux albums comme par exemple Iron Maiden, peut se permettre de seulement “jouer”, mais je ne suis pas jaloux. Notre passion c'est la musique, et Arachnes fait partie de cela, mais ce n'est pas tout... Je voudrais rappeler que certains grands musiciens du passé ont écrit de grandes choses, sans être attiré par l'appât du gain, et des choses moins intéressantes qui se sont pourtant traduits par des ventes énormes. Pour nous Arachnes fait partie intégrante d'un “Art”, et l'art n'est pas quantifiable. Il existe quelques universités qui étudient notre musique, et ce que cela implique est bien plus important que de l'argent...

Vous préférez les roses ou les tulipes??? Non les métalleux n'ont pas un coeur de pierre! laissez parler votre sensibilité...

Enzo : Les personnes qui ont un coeur de pierre vont au devant de gros problèmes, et c'est aussi vrai pour le monde du métal... Je n'ai pas peur de l'amour car je n'ai pas peur de la haine. L'important c'est de toujours prendre ses distances de toutes dichotomies... et c'est peut être pour cela que l'on ne peut pas classer notre musique...

Vous portez plutôt des Boxers ou des strings? c'est une question très importante, il y a de nombreuses filles sur Heavylaw;)!
Frank: AhAhAh! Le Boxer me pose quelques problèmes... (NdD: Enzo n'a pas démenti pour le string...)

Voilà, c'est la fin, moi, ainsi que la HeavylawTeam vous remercions pour nous avoir accordé un peu de votre temps, bonne continuation...

Frank: Merci à toi, c'était un plaisir d'être là avec toi, vous pouvez tous visiter notre site internet, www.arachnes.it, et y télécharger de nouvelles chansons en mp3, y lire un historique, y trouver toius nos CDs et vidéos...
Bye, et LONGUE VIE AU ROCK'N'ROLL!!!


[i]Interview réalisé par Dragonman en Avril 2006
Envore une fois je remercie Zaza Lopez pour ses précieux conseils concernant la langue de Shakespeare!!!

Heavylaw 3.6 | a propos | nous contacter | Design bannière par JP Fournier