Vous recherchez quelque chose ?

Fatalement, avec le succès irraisonné des ch’tis, il fallait bien s’attendre à voir le beau monde du métal envahi par des combos amateurs de picon bière, de maroilles et autres fricadelles... (en même temps c’est tellement bon ;)).

Bref, tout ça pour dire que le groupe dont nous allons parler aujourd’hui est originaire de Lille, voici Crackmind qui officie dans un style hybride Rock/Métal et que le groupe se plait à nommer « Power Rock ». Le combo a déjà à son actif un LP autoproduit qui a été très bien accueilli par la critique et enfonce le clou un an plus tard avec cet EP, « A Rose May Fly », servant de prélude à un nouvel album.

Au programme, 4 titres qui dépotent sévère et qui nous donnent envie d’en entendre plus. Les morceaux sont directs, efficaces, intenses et j’en passe... les riffs aiguisés laissent peu de place aux fioritures. Le chant inspiré de Normann (sur « Mayfly » notamment) insuffle une aura évidente à l’ensemble et rend les titres incroyablement uniques.

Peu de défaut à cette mini rondelle, si ce n’est le mix de la section rythmique qui semble en retrait, mais on est globalement au-dessus du lot et loin d’avoir à faire à une production « made in garage ». On pourra reprocher les quelques passages chantés en français qui semblent plus laborieux et il faudra sans aucun doute travailler sur la cohésion de l’ensemble tant les parties « françaises » semble avoir été incluses avec parfois un gros manque de feeling...

Les musiciens sont tous extrêmement doués et il ne fait aucun doute que les morceaux qui composent ce disque sont avant tout destinés à la scène... raison même d’être de ce style direct et explosif... tant est si bien, que la durée de vie d’un tel produit sur disque n’est malheureusement pas infinie car les secrets qu’il recèle sont trop vite dévoilés...
Toujours est-il que l’on a là 4 titres fort bien exécutés, et qui annoncent un bien bel album pour 2009, avec croisons les doigts un poil plus de variétés... mais bon, je chipote car des produits de cette qualité, on n'en voit pas tous les jours non plus.

0 Comments 22 octobre 2008
Whysy

Whysy

Read more posts by this author.

 
Comments powered by Disqus