Vous recherchez quelque chose ?

Heavy/Power, Juillet 2020

Primal Fear, comme son nom ne l’indique pas, fait partie de ces groupes qui ne font pas peur, dans le sens où on sait quoi à quoi s’attendre d’un album à l’autre (Powerwolf je pense à toi). A savoir : du bon heavy metal allemand, parsemé de riffs tranchants, des puissantes montées vocales de Ralf Scheepers (sans déconner, ce chanteur est un monstre), d’une grosse basse qui donne le ton, et bien évidemment des compos qui vont avec.

Cependant - et c’est là que le groupe fait fort – on ne tombe pas dans la redondance pendant l’album. Chaque piste possède son identité et est rapidement reconnaissable. Du bon gros tube heavy I am Alive, en passant par la plus mélodique Halo ou la très speed (et excellente) Howl of the Banshee, pour finir sur la longue, réfléchie et épique Infinity, il y a de tout. Et c’est bien ça qui fait la force de Primal Fear, ils savent rester fidèle à leur style tout en proposant de la diversité sur chaque album. Un groupe largement sous-côté, je vous le dis...

Cet album ne révolutionne rien, et est un peu inférieur à Delivering the Black selon moi, mais est tout de même agréable à écouter et réécouter, de par sa qualité pour les amateurs du genre.

En résumé : du bon heavy, de bons musiciens, de bonnes compos, pourquoi se priver ?

Un monstre vocal ET physique, tant qu'à faire

Lien:

http://www.primalfear.de/home/

0 Comments 19 octobre 2020
Shadow

Shadow

Read more posts by this author.

 
Comments powered by Disqus