Vous recherchez quelque chose ?

Iron Fire… tiens je ne le connaissais pas celui-là. Encore un groupe envahi par l'inventivité et qui pour se trouver un nom , assemble, à la facon des legos, des bouts de noms d'autres combos… Il faudra se faire une raison , le monde du métal est sclerosé par de nombreux codes. Ainsi il faut s'attendre à voir poindre dans les prochaines années des Moon Sphere, des Sonata Steele ou encore de Freedom Wild. Mais bon ce n'est qu'un petit constat, attristant certes mais pardonnable tant que la musique tient la route… Dans ce cas-là je serai même prêt à écouter du MarylinKnot!!!
Le Groupe Danois n´en est pourtant pas à son coup d´essai, puisque nous avons là leur troisième album sortant après un break de 4 ans.
Les premiers titres s'enchaînent et je dois dire que je suis agréablement surpris… cependant je préfère vous le dire de suite, cela ne révolutionnera rien du tout, mais le disque s´écoute avec plaisir et en cela c´est déjà une belle performance… Le chanteur Martin Steene (déjà vu dans le film «Apocalypse Now»:D) possède un joli timbre qui vaut le détour et qui m´a fait immédiatement penser au vocaliste du combo de Heavy épique Domine, que seuls les plus férus d´entre vous connaîtront, j´en conviens. Il allie puissance et mélodie et est un plus indéniable pour le groupe. Jetez donc une oreille attentive sur le titre «Savage Prophecy», qui au passage est un gros morceau avec une belle montée en puissance… On débute par une simple mais magnifique ligne vocale sur du piano… la batterie déboule, les chœurs guerriers entrent en scène… Effets garantis!
Là où le bât blesse, c’est que cet album semble être un disque de covers tant l’impression de «déjà-vu» nous envahit! On pense tour à tour à Domine, Running Wild, Hammerfall et enfin le groupe dont se rapproche le plus Iron Fire est sans aucun doute Stormwarrior (groupe de seconde zone) en moins bourrin.
Parmi les titres les plus accrocheurs on peut citer, «Brotherhood of the Brave» ou «Alone In The Dark», et sur ces morceaux, il est bluffant d’entendre au niveau des plans de guitare une telle ressemblance avec Running Wild… Attention je parle du grand Running Wild, pas du groupe qui a pondu «Rogues en Vogue»… Vogue la galère plutôt, n’est ce pas Rolf;)
On a donc un bon album de Heavy / Power certes, la production signée Tommy Hansen est nickel, le chant est juste un peu trop en retrait à mon goût. Bien sûr on n'évite pas les clichés, le mot «métal» est présent à toutes les sauces, «Break The Spell» a déjà été entendu mille fois, et pour couronner le tout, ils nous placent un «The Hammer Will Fall» pas piqué des vers:D.
La section rythmique est bonne et les multiples changements de rythme évitent l’ennui, mais pour être franc, je ne vois pas comment les danois, avec un tel album, veulent sortir de l’anonymat… soyons honnêtes, ils seront référencés dans Google, et cela risque de s’arrêter là niveau popularité… Le problème c’est que moi aussi j’y suis dans Google :D.
On a donc là un album qui s’écoute avec plaisir, quand on le retrouve sous l’amas de poussière. C'est un bon album anecdotique, comme il en sort souvent, pas désagréable mais avec la masse de très bonnes galettes qui sortent dans les bacs… Les amis ,un conseil, peaufinez votre collection de classiques de Rock N’Rolf.

0 Comments 16 mai 2006
Whysy

Whysy

Read more posts by this author.

 
Comments powered by Disqus