Vous recherchez quelque chose ?

On ne peut pas dire que Gaïa Epicus soit l'un des groupes dont leur nouvel album soit le plus attendu. Il est vrai que Satrap, avait été plus comparé à un gros plagia de ce qui pouvait se faire de mieux sur le moment, aussi bien lyriquement que musicalement. Symphony of Glory aura été né sous une mauvaise étoile, que de malheurs leur sont arrivés. La perte de leur bassiste dans un terrible accident de voiture, Sound Riot Records qui imprime les CD dans un track list différent de celui demandé par le combo... Le titre de leur nouvel opus et la pochette assez hideuse ne laissaient pas entrevoir une once d'originalité...comme quoi les apparences sont parfois trompeuses et je rajouterais même que l'habit ne fait pas le moine...allez tient, soyons fous, je rajoute: la culture c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale! Alors attention! On tient du gros album! Grossièrement, le groupe ne fait qu'appliquer la règle basique des riffs speed, chant aigu et tout le tatsouin, il faut donc repérer les subtilités. Et elles sont fortes nombreuses... Et la plupart sont dans les breaks en plein milieu des titres, et voilà le gros point positif de l'album. Ces breaks apportent un charme fou aux compositions. Prenons par exemple Be Thy Cross My Victory, durant lequel, après un solo de guitare, le calme s'installe pour laisser place à une chanteuse soprano, repris par Thomas Hansen au chant et à la guitare...WOW! Ça me la coupe! Ou bien sur un autre titre speed que je n'arrive pas à retrouver, où là encore en plein milieu du titre, une atmosphère "babacool" s'installe sur quelques notes reggaes...c'est couillu mais bien tenté, résultats : ça marche! Et je ne parlerais pas de Time And Space qui démarre à la manière du Cirque Gruss... A côté de ça, je suis toujours pas autant fan du chant, je trouve même qu'elle gâche certaine compos...parce qu'il est vrai et ils ont de quoi être fiers, Gaia Epicus est un groupe à fort talent de composition. La prod et mixage qui faisaient tâches sur Satrap ont été revus et corrigés sur ce Symphony of Glory, pas parfait encore mais bien meilleur, du même coup, les titres les plus rapides sont beaucoup plus accessibles. Les compos sont mélodiques et puissantes à la fois, et le groupe mérite pleinement son titre de "formation de Power Speed Mélodique". En tête me viennent les noms de Gamma Ray, Freedom Call, tous ces groupes à la grosse guitare et aux mélodies percutantes. Il est vrai que malgré quelques "nouveautés", le groupe n'arrive pas à se démarquer des autres. Parce que le "to be free like an eagle in the sky" on l'a entendu déjà pas mal de fois. Mais le groupe a réussi à concocter près de 50 minutes de chansons pour onze titres, une bonne moyenne. J'en suis presque sur qu'il plaira à nombreux d'entre vous... Duck

0 Comments 18 août 2005
Whysy

Whysy

Read more posts by this author.

 
Comments powered by Disqus