Vous recherchez quelque chose ?

067421-3-1

Death Mélodique / Rain without end / Mai 2018


Note : 8,5/10


Je surveille la carrière de Fractal Gates depuis leur début, car après un très honorable premier opus en 2009, leur seconde offrande en 2013 confirmait tout le potentiel de ce jeune combo. Il aura fallu attendre 5 ans pour qu'un 3ème album voit le jour, et savoir si enfin, la France possédait SON groupe de death mélodique.


Production-

C'est peut-être au niveau de la production que le groupe a le plus évolué depuis Beyond The Self. Tous les instruments sont parfaitement audibles, et surtout, la batterie bénéficie enfin d'un son net et puissant! Dan Swanö (déjà présent sur la galette précédente) a bien rectifié le tir, et c'est un plaisir d'écouter cette sonorité massive qui rend bien hommage aux compositions.


Continuit-

On ne change pas une recette qui fonctionne, et ça nos petits français l'ont bien compris. Leur style reste le même, et il s'agit donc toujours de death mélodique teinté de passages plutôt progressifs dans leurs approches. Le tout agrémenté d'une ambiance qui leur est propre, accentuée par les 3 interludes instrumentaux et atmosphériques que sont Visions (en intro, au milieu de l'album et en outro).


Emotion

L'univers de Fractal Gates est toujours le même, à savoir la science-fiction. Le combo nous amène dans un voyage intergalactique, à la découverte de vie extraterrestre. Tout au long des 44', on se sent partir très loin et on a vraiment l'envie d'y rester ! Les divers solos de guitares, parfaitement exécutés, procurent en plus des émotions intenses.


Ecoute

Pour apprécier pleinement cet album, il faut quand même s'accrocher. Car même si je le trouve plus direct que ses prédécesseurs, il prouve que Fractal Gates sait faire dans la complexité. Si les premières écoutes (non attentives) présentent un opus homogène, c'est petit à petit et au fil des écoutes que nous découvrons toutes ses sutbilités. Quelques chuchotements apparaissent sur certaines chansons, et viennent ralentir la cadence infernale de l'excellent chant caverneux de Sébastien Pierre. Pour chipoter un peu, je trouve qu'un chant clair pourrait apporter une profondeur et une richesse non négligeable.


Avec The Light That Shines, Fractal Gates signe un album solide qui va les faire entrer dans une nouvelle dimension. La France peut maintenant se vanter d'avoir un excellent groupe de death mélo, qui n'a rien à envier aux mastodontes de la scène internationnale. Nos petits français sont devenus astronomiquement grands, et j'espère qu'ils toucheront les étoiles !


01 - Visions X
02 - Breath of Life
03 - Chasing the Line
04 - Infinity
05 - Bound by Time
06 - Dreams Apart
07 - Visions XI
08 - Faceless
09 - Arise
10 - Reborn
11 - The Light That Shines
12 - Seas of Flames
13 - Visions XII

Liens
https://fractalgates.bandcamp.com
https://www.facebook.com/fractalgates/
https://twitter.com/fractalgates?lang=fr

0 Comments 04 mai 2018
Sog

Sog

Responsable du webzine, je partage les dernières actualités du monde du Metal Mélodique ainsi que mes dernières découvertes de groupes. "You never saw me, I was never there..."

Comments powered by Disqus