Vous recherchez quelque chose ?

Nightmare / Melted Space - Troyes (Chapelle Argence)

Après les énormes changements opérés au sein de Nightmare et la claque reçue par la sortie de leur dernier album Dead Sun chroniqué ici , je me devais absolument de les voir au cours de leur tournée.  Les ayant loupé lors de leur passage à Paris le 15 Avril dernier, j’ai donc naturellement  fait une entorse aux salles parisiennes pour profiter  d’une de leur étape à moins de deux heures de la capitale ce 27 Avril.



Troyes.

Son centre historique, son andouillette AAAAA …  et le centre culturel de la maison du boulanger  avec sa salle de  la Chapelle Argence !

Troyes  donc, voit sa tranquillité bousculée le temps d’un soir, avec une affiche « Metal » provenant de divers horizons, regroupant trois groupes Français à voix féminines.

La soirée commence avec VOLKER, qui va devoir taper fort pour rassembler le peu de public présent à l’ouverture. Et c’est chose faite avec leur style très curieux étiqueté« Dark Rock », mélant le gothique au hard rock 90’s, avec une pointe de death.

A l’inverse des trois musiciens carrés mais plutôt sur la retenue, la chanteuse jen nix, qui attire tous les regards, est complètement possédée par son sujet, tentôt délicate/tentôt furieuse, parfois déjantée à s’allonger sur scène ou se mettre à genou dans la fosse.

Elle finit peu à peu à accrocher l’assistance et faire en sorte que le timide public se rapproche franchement de la scène.

Une première partie d’une demi-heure, plutôt particulière mais pas désagréable,qui réussit le pari de réchauffer un peu l’ambiance et de faire remuer quelques têtes.

Au vu de la position des noms sur l’affiche, la réponse à mes interrogations quant-au programme de la soirée arrive brutalement lorsqu’on pose deux grands drapeaux portant les lettres NM de chaque côté de la scène en guise de décors. Quelques réglages plus tard, cymbales  rajoutées, et pédalboards réglés, vient le tour de NIGHTMARE , qui pour moi faisait plutôt office de leader ce soir.

La salle, loin d’afficher complet, s’est pas mal remplie surtout devant de la scène où le groupe est assez attendu par une poignée de fans!

Le show démarre fort sur infected, titre d’intro du dernier album, et c’est un immense bonheur de retrouver Nightmare dans une telle dynamique.

Tout est en place, le son est propre et carré, les musiciens montrent beaucoup de plaisir et Matt à la guitare qui a récemment eu quelques soucis de santé semble, malgré quelques grimaces, avoir retrouvé pleine possession de ses moyens.

Nouvellement affectée derrière le micro depuis le dernier album, Maggy Luyten est parfaite en tous points de vue. Tout en simplicité elle se montre très efficace et fait preuve d’une grosse présence scénique, en se révèlant bien plus qu’une simple remplacante à joe Amore, mais en s’imposant en élément central de part son charisme et son timbre de voix éraillé et puissant qui colle parfaitement au style.



La courte setlist est principalement composée de morceaux du dernier album et les titres s’enchainent très rapidement sans grands temps morts, seulement  ponctués de message d’affections et de remerciements de la part de Maggy.

Le public au départ assez discret se montre très réceptif aux puissantes rythmiques power-Thrash et aux riffs acérés délivrés par les grenoblois, au point qu’un petit noyau d’headbangers se lancent à quelques pogos vigoureux.

La lourdeur de l’excellent tube mid-tempo Eternal winter d’insurrection(2009), vient  précéder le clip Serpentine (sans kelly sundown) , qui cloture le set.

Nightmare abandonnent  la scène au bout d’une toute petite heure et  seulement 9 titres, après un dernier selfie et sous les ovations des troyens conquis!



Setlist Nightmare : infected /Of sleepless mind / Tangled in theroots / Red marbled and gold / indifference / ikarus / Dead sun / Eternalwinter / Serpentine

Enorme prestation qui me laisse néanmoins un peu sur ma faim de ne pas en avoir eu un tout petit peu plus, notamment  avec  l’absence du titre seed of agony qui etait pour moi mon coup de cœur du dernier album, et aurait certainement prit une dimension énorme en live.

Déception largement compensée par la générosité du groupe qui n’hésite pas immédiatement après le concert a descendre taper la discute dans la fosse, ou près du stand merchandising tenu en fin de soirée par maggy elle-même.

C’est donc finalement les Troyens de MELTEDSPACE, qui prennent la tête d’affiche.  Et on comprend que tout l’espace leur était nécessaire au vu de l’énorme Backdrop à leur effigie et  des multiples acteurs qui vont se succéder sur scène.

En effet ce groupe étiqueté  «opéra métal » fondé par le clavieriste pierre le Pape, et qui comporte plusieurs types de chanteurs, est une sorte d'Ayreon à la Française.

Le public de la chapelle Argence, en grande partie venu soutenir le groupe local de l’étape semble déjà conquis d’avance, et aura droit à huit acteurs sur scène, outre les guitare-basse-clavier et batterie, viennent s’ajouter deux chanteuses ainsi que deux chanteurs l’un plutôt classique-rock et l’autre au timbre de voix beaucoup plus guttural.

Leur style assez alambiqué mélant le power/progressif au métal symphonique, avec quelques touches de Death est parfaitement en place, et l’ensemble est millimétré malgré la multitude d’acteurs et la difficulté que ca puisse apporter.

Malgré tout, après une heure passée avec Nightmare et leurs riffs bien« rentre dedans », il n’est pas évident de rentrer dans l’univers complexe de Melted Space.  On aurait plutôt tendance à aller s’assoir et se mettre en retrait pour suivre ce spectacle dans son ensemble, plutôt que de vivre ce concert intensément, comme tout concert,  au cœur de la fosse.

La pièce est pourtant parfaitement orchestrée,  l’ensemble des acteurs déploient beaucoup d’énergie et montrent énormément de satisfaction à se retrouver ensembles sur scène autour de cette œuvre, tout en tentant de communiquer leur plaisir au public qui se montre très sage et assiste presque religieusement à ce spectacle.

De mon point de vue, manquant d’expérience dans ce genre musical, j’ai pourtant porté une oreille attentive mais je n’ai jamais vraiment réussi à m’imprégner de cette œuvre.  Impossible néanmoins de dire que ce concert était mauvais, loin de là, mais l’ensemble m’a finalement semblé bien long.

Setlist MeltedSpace :  the man with twofaces / welcome to this world / …parabellum / no need to fear / terrible fight/ hopeless crime / dying legend / they were brothers / glass castle beast /solar eclipse / this immortal love / trust and betrayal / titania /  lost souls from the other side



Pour info :

Aux derniers indécis proche de la Moselle, Nightmare actuellement en tournée européenne avec  Civil war sont de passage ce lundi 1er Mai à Nilvange (57)



0 Comments 01 May 2017
Soundchaser

Soundchaser

Read more posts by this author.

 
Comments powered by Disqus